Banche Cantonali
6 ottobre 2023
Actualités JAM

Quand les devises sont onéreuses

Ultimo aggiornamento:  6 ottobre 2023

Les dirigeantes et dirigeants d’entreprise doivent pouvoir faire des projections précises. Or, les fluctuations des taux de change représentent un risque. Comment s’en prémunir?

Actualités JAM
TKB Peter Huber

Peter Huber




courtier en devises senior, Thurgauer Kantonalbank

Le nouveau tracteur est commandé: le conces- sionnaire de machines agricoles a signé le contrat avec l’agriculteur. Cependant, lorsque la machine sera livrée par le fabricant italien, trois mois au moins se seront écoulés. Le prix d’achat pour l’acquéreur en Suisse est fixé dé- finitivement, et c’est l’intermédiaire – le concessionnaire – qui supporte le risque de change. Avec à la clé, potentiellement, une perte de marge.

C’est dans cette situation que se trouve une PME suisse qui importe chaque mois pour 100 000 euros de marchandises tout en proposant à sa clientèle une liste de prix fixes. Cet importateur a tout intérêt à recourir à des techniques de couverture du risque de change, qui lui permettent de protéger ses marges sans avoir à constamment adapter ses prix.

Évaluer les risques, identifier les besoins

Les fluctuations monétaires peuvent s’avérer coûteuses, surtout pour les PME qui exportent. Sur un chiffre d’affaires de 500 000 euros par exemple, les variations des taux de change peuvent avoir un impact énorme: si le taux de change EUR/CHF passe de 1,05 à 0,95, comme à l’été 2022, les revenus de l’entreprise sont amputés de pas moins de 50 000 francs.
Pour couvrir de tels risques, les opérations à terme sur devises offrent une protection efficace. Le principe est simple: une PME achète aujourd’hui, à terme, un certain montant en devises, à un cours fixé d’avance. Les opérations à terme sur devises peuvent s’appliquer à des transactions très diverses: affaires ponctuelles, comme notre achat de tracteur, ou gros investissements, jusqu’à la couverture d’engagements en devises ou de contrats à long terme d’approvisionnement énergétique.
Pour toutes les questions sur les risques de change, les entreprises ont tout intérêt à demander conseil à leur banque. Elle les aidera à identifier leurs besoins et à mettre en œuvre la stratégie choisie. L’entreprise doit se faire sa propre idée de l’évolution des cours monétaires et définir sa propension au risque et sa capacité de risque.

Vision globale et traitement transparent

Dans une économie mondiale interconnectée, soumises aux événements les plus imprévisibles, les fluctuations de change sont devenues plus fréquentes, et même les grandes PME ne sont pas à l’abri d’erreurs d’appréciation. Là encore, il peut être utile de recourir à l’aide de spécialistes. De plus, la banque bénéficie d’une vision globale et propose un traitement transparent des opérations.

Paru dans le Journal des arts et métiers, 6.10.2023